Nos premiers pas sur Google Analytics

Hello ! Voilà plusieurs fois que je vous parle de Google Analytics ! Alors je me suis dit : pourquoi pas un article et démystifier cet outil ? Pour nombreux d’entre nous, c’est un peu « la bête noire », et j’avoue qu’au premier abord, cela peut effrayer un peu… Mais pas de panique ! Je vous essayer de vous prouver qu’il est possible de comprendre et manipuler facilement les fonctionnalités basiques de l’outil.

Interface Google Analytics

Même si l’outil est puissant et très pratique, Google, franchement, entre nous, j’avoue que je ne comprends pas. Pourquoi avoir fait une interface aussi peu « user-friendly » ?! Franchement,  il existe des dashboards quand même plus jolis … (je ne lance pas de débat, c’était simplement mon petit coup de gueule 😉 ).

Dashboard analytic

Ceci n’est PAS le dashboard de GA

Plus sérieusement, j’ai appris (en avant-première) qu’une nouvelle interface de Google Analytics allait sortir prochainement. Elle est pour le moment en bêta test et non accessible, mais je peux vous dire que c’est quand même un peu plus joli 😉

Bref. Outre l’interface peu attrayante, croyez-moi, cet outil est vraiment utile. Et pour quoi faire ?

5 façons d’analyser pertinemment vos données

Parce que ces données sont précieuses. Oui oui ! A mes yeux, voici les principaux bénéfices que j’en retire :

1. Connaître l’impact de ses actions de communication

C’est bien joli de passer du temps à faire des beaux postes Facebook, envoyer des Newsletters du tonnerre ou encore rédiger des articles qui déchirent. Seulement, faut-il encore savoir quel est le résultat, après tant d’efforts !

Google Analytics vous permet donc d’analyser quelles actions de communication et quels canaux sont les plus efficaces pour apporter du trafic sur votre site.

Pick d'audience - Newsletter

Dans cet exemple, que l’on retrouve dans l’onglet « Audience > vue d’ensemble » nous avons réalisé une newsletter annonçant la sortie d’un site. Le nombre de visite a été multiplié par 10 à  la date même du lancement. Pas de doute, cette communication a porté ses fruits : l’objectif de la newsletter (annoncer le nouveau site et donc amener de nouveaux visiteurs sur le site) est atteint, avec plus de 50% de taux d’ouverture.

2. Mieux connaitre vos internautes

Dans GA (nous allons lui donner un petit nom, ce sera plus simple 😉 ), il est possible d’analyser le profil de vos utilisateurs. Que ce soit des données démographiques, géographiques et parfois des données plus qualitatives, comme les centres d’intérêts.

User profile on GA

Ces informations permettent de comprendre quel type de personnes on touche. D’une part pour adapter sa communication à ce cœur de cible; d’autre part pour – peut-être – identifier un mauvais ciblage et redéfinir sa stratégie.

3. Comprendre le parcours de votre utilisateur

Un autre onglet intéressant est celui du « comportement ». Ces données permettent de visualiser le parcours utilisateur de votre internaute : comment passe-t-il d’une page à une autre ? A quel moment quitte-t-il votre site ? (…)

Comportement utilisateur

Quelles données on en retire ? Ici, nous laissons place à l’analyse et à l’interprétation. Il est intéressant d’identifier les pages où l’on perd le plus de trafic mais surtout d’essayer de comprendre pourquoi.

Si l’on prend l’exemple du e-commerce, le schéma est très similaire. En effet, il y a énormément d’abandons lorsque la personne arrive à l’étape du paiement (et découvrir les frais de ports).

4. Identifier les principaux points d’entrées sur le site

Étroitement liés au premier point évoqué (l’impact des actions de communication), il est intéressant de savoir comment les personnes arrivent sur votre site & où arrivent elles.

Cela peut-être par de Facebook, où vous avez partagé votre article de blog, le moteur de recherche Google, où vous êtes aujourd’hui plutôt bien référencé (pour connaître les 8 fondamentaux du SEO, je vous invite à (re)lire cet article) ou encore par accès direct (lorsque la personne connait votre URL et la tape dans la barre de recherche).

Acquisition channels

5. Mesurer votre ROI dans vos campagnes Adwords

Etroitement lié à Google Analytics, les campagnes de référencement payantes sont directement connectées à votre compte GA. Dans le cas où vous vendez directement quelque chose sur votre site (site e-commerce, achat de services, prise de rendez-vous …), il est intéressant de calculer son ROI (Return On Investiment) et savoir si vos campagnes payantes vous permettent de gagner de l’argent, ou au contraire en perdre.

J’ai demandé à Alexandra, co-créatrice du site e-commerce desfoutas.com, de nous partager les données de son site concernant les conversions par type de canal.

Taux de conversion e-commerce

Dans la screenshot, on peut analyser quel canal est le plus efficace en terme de conversions. Dans le cas de desfoutas.com, parmi ceux qui ont acheté un produit, 41% d’entre eux sont venues grâce à la recherche »sponsorisée » par Google (Google Adwords).

Traduction : près de la moitié des ventes se font grâce à les annonces payantes ! A l’inverse, on peut voir que les réseaux sociaux apportent peu de conversion (~8%).  Même si à première vue cela ne semble pas être rentable, les réseaux sociaux apportent une valeur non-mesurable, notamment la notoriété et le bouche à oreille.

CONNECTER GOOGLE ANALYTICS SUR SON SITE

Je ne vais pas réinventer la poudre, puisque de nombreuses personnes ont déjà réalisés ce type d’articles et que Google propose une FAQ en ligne.

Je vous invite à découvrir cette vidéo, qui explique pas à pas l’installation de l’outil sur votre site (que vous ayez un WordPress ou tout autre site, je ne pense pas que vous rencontrerez des difficultés).

Pour aller plus loin

Suivez les tutos de Google !

Google propose des petites vidéos sur leur plateforme Analytics Academy. Si vous êtes vraiment motivés, vous pouvez suivre ces tutoriels (compter entre 4 et 6 heures). A savoir, les vidéos sont en anglais et sont sous-titrées.

Passez la certification !

Si vous voulez être certifié (c’est cool de le mettre son profil LinkedIn ou sur son CV), Google propose de passer la certification gratuitement grâce à un test en ligne. Il existe un petit guide de préparation de l’examen, afin d’être prêt à 200% 😉

Pour finir…

J’espère que cet article vous a plus ! N’hésitez pas à me poser toutes vos questions par commentaire, mail ou même poste Facebook. J’y répondrais avec plaisir 😉

Bon courage avec notre ami GA… 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *